Challenges

Menstruations

382 Views

Cher(es) lecteurs/lectrices… et si on parlait des menstruations?

Un petit retour au secondaire […]

Nous sommes en plein cours de Biologie, dans notre école située à Bujumbura, la capitale de Burundi. Notre classe, remplie d’élèves, qui frôlent leur âge de puberté, filles et garçons mélangés lorsque notre professeur nous introduit pour la première fois ce fameux cycle menstruel. Oui, les menstruations/les règles, un cycle qui, chez la femme, se manifeste par des saignements vaginaux.

Les règles/menstruations

Un mot qui, pour plusieurs parents, est parfois difficile à placer dans une conversation. Pour les pères, dur de croire que ton bébé grandissant en cette jeune fille a finalement ses règles. Parfois, celui-ci dans la peur de se heurter à ces mots:

“ Papa, peux-tu me donner de l’argent? J’ai besoin de m’acheter des serviettes hygiéniques aka “Kotex” (au Burundi),” sans même que tu ne lui en dises plus, le voici fouillant ses poches pour te remettre un billet d’argent pour subvenir à ce besoin essentiel!

Besoin essentiel, ai-Je dit? Oui, besoin essentiel. Mais bon continuons […]

Pour les garçons, ceci n’était qu’un autre simple chapitre ou une notion de la Biologie ajoutée à leur connaissance; bien difficile à concrètement visualiser, je crois, dans cette peau de jeune garçon.

D’un autre côté, pour nous, les filles, ceci était bien plus qu’un simple cours de classe. Ceci nous préparait à une réalité qu’on allait vivre très bientôt. Le hic est qu’on ne savait pas précisément à quel moment ce joli cadeau allait bien pouvoir nous tomber dessus.

Quand? Où? Comment? Je ne saurais guère […]

Je crois qu’à cette période de la puberté; l’un de nos cauchemars de jeune fille était d’être l’une de ces camarades de classe à la jupe tachée de sang. On redoutait toutes que ce jour allait finalement arriver mais “de grâce, que ce moment me retrouve assise à la maison”.

Gardons un peu de discrétion (quand même)

En attendant, le génie des filles essayait de développer certaines méthodes de protection: une amie assise sur le banc qui se trouve à côté ou à l’arrière afin que celle-ci te fasse soit un petit signe ou te chuchote un mot de réconfort comme quoi, “tout va bien – pas de menstruations”. Disons, une sorte de petit clin d’œil […] Bref, tous les moyens étaient bons pour nous épargner la honte d’être exposée devant toute une classe d’élèves.

En mots simples, disons que dans notre peau de jeune fille, cette première fois était en soi une situation assez stressante sans pour autant parler de devoir justifier notre absence à l’école lorsqu’on a des douleurs menstruelles, ou expliquer pourquoi on doit sortir en plein examen lorsque les menstruations sont au rendez-vous, ou annoncer que l’on doit soudainement rentrer à la maison à cause que notre jupe est tachée, ou devoir expliquer à notre professeur qu’on doit sortir demander une serviette hygiénique, et j’en passe, et j’en passe…

A chacune sa manière “spéciale” de le vivre.

Ceci étant dit, ne vous y méprenez pas; mon but n’est pas de réveillez en vous une sorte d’empathie pour nous les filles/femmes. Loin de là, après bien des cycles, on finit par s’habituer ou du moins on apprend à vivre avec.

La vérité est que les menstruations étant en soi un cycle qui se traduit différemment chez les femmes (douleurs, nausées ou autres); le vivre devient encore plus compliqué lorsqu’on est moins ou pas du tout informé par rapport à ce cycle naturel.

Je m’estime heureuse d’avoir été exposée à ces informations, que ça soit dans le cercle familial ou scolaire, afin de mieux m’y prendre mais je n’oublie pas qu’il y’en a plusieurs comme moi qui le sont moins ou même pas du tout.

Certaines mêmes ne l’apprennent que le moment venu. 

Ah! Ceci me rappelle cette petite anecdote dont j’aimerais vous faire part.

Un jour j’avais eu le privilège de recevoir une fille, environ la dizaine, lors d’une visite entre filles. Lors de nos conversations, je commença à introduire le sujet. Je me doutais qu’elle allait bientôt vivre sa première expérience étant donné qu’elle était en âge de puberté. Je lui posa quelques questions pour tâter le terrain et commença à lui faire mon exposé “scientifique” adapté à son âge; juste ce dont elle avait besoin de savoir pour son âge.

Une fois finie, je lui tendit une serviette hygiénique; ouvrit son petit sac et lui montra où la ranger. Aussitôt, une question survint dans ma tête: chérie, sais-tu comment porter cette serviette si jamais tu as tes règles? Non, me répondit-elle.

Elle me fit réaliser que non seulement, il fallait en parler mais aussi expliquer le port d’une serviette hygiénique. Chose que je n’avais pas apprise dans mon cours de biologie.

Aujourd’hui j’aimerais simplement prêter ma voix, à travers cet article, pour nous encourager à rajouter les “Menstruations” dans notre lexique. Ceci n’a rien de honteux; mais au contraire, en parler contribue à mieux se préparer à cette phase importante de la vie de jeune fille adulte.

MENSTRUATIONS … Juste un phénomène naturel et normal …

Avec Amour,

Ritsa M.

P-S: Merci et à bientôt …

ritsamwiza

Driven by Passion.
Born to impact and leave a legacy!
Made to worship and please my God.

You may also like...

Leave a Reply